Overblog
Edit post Follow this blog Administration + Create my blog
Art and Farts

Art and Farts

De l'art sous toutes ses formes. Et parfois des pets.

Et vogue la FIAC...

State of being (détail) - © Chiharu Shiota

State of being (détail) - © Chiharu Shiota

La FIAC vient donc de s'achever. Ce temps fort du marché de l'art m'a sans doute davantage plu que la FIAC 2016, et je vous présente ici les œuvres qui m'ont touché par leur originalité ou bien par leurs auteurs, dont j'aime pour certains la production depuis leurs débuts.

Par exemple, une pièce ancienne de Buren avec ses fameuses rayures. Ou alors la reprise de la (très) fameuse photo (prise par le photographe Nick Ut) de Kim Phuc, la petite fille brûlée par le napalm au Viet Nam par Adel Abdelessmed.

Invité par mon amie Céline, j'ai eu la chance de visiter en partie cette FIAC avec Marie C., une conférencière qui avait une parfaite connaissances des œuvres et des artistes.

#Enjoy !

Cinq néons au hasard de Pi - © Daniel Morellet

Cinq néons au hasard de Pi - © Daniel Morellet

[Morellet] a fait un jeu de mikado ; il a pris les néons et les a lâchés pour qu'ils se répandent [au hasard] sur la toile.

Marie C., conférencière à la FIAC

One plus one equals one - © Nigel Hall

One plus one equals one - © Nigel Hall

Cathédrale de chaise - © Tadashi Kawamata

Cathédrale de chaise - © Tadashi Kawamata

Dès l'age de 28 ans, il a été exposé à la Biennale de Venise.

Marie C., conférencière à la FIAC

HFT the Gardene/Outsiderr -© Suzanne TreisterHFT the Gardene/Outsiderr -© Suzanne Treister

HFT the Gardene/Outsiderr -© Suzanne Treister

[Suzanne Treister] s'est imaginée que les traders travaillaient sous l'emprise de la drogue.

Marie C., conférencière à la FIAC

Calcita II - José Yaque

Calcita II - José Yaque

José Yaque étale la peinture sur la toile, qu'il recouvre ensuite de film alimentaire, étale la peinture, puis retire le film.

Marie C., conférencière à la FIAC

Repair - © Kader Attia
Repair - © Kader AttiaRepair - © Kader Attia

Repair - © Kader Attia

Un rapprochement formel entre la bouche de la sculpture de marbre et celle du masque. La sculpture et le masque forment l'œuvre. Khader Atttia a été lauréat du prix Marcel Duchamp en 2016 et son œuvre questionne la réparation

Marie C., conférencière à la FIAC

Monochrome (cortez blue and lake violet) - © Anish Kapoor

Monochrome (cortez blue and lake violet) - © Anish Kapoor

Lorsque l'on se place juste en face et à proximité de ce disque [d'Anish Kapoor], on a l'impression d'être enveloppe par un espace presque infini.

Marie C., conférencière à la FIAC

© Daniel Buren

© Daniel Buren

De l'usage de la toile a matelas découle l'usage [par Buren] de bandes, toujours de 8,7 centimètres de large. Il veut atteindre le degré zéro de la peinture.

Marie C., conférencière à la FIAC

Nô - © Prune NourryNô - © Prune Nourry

Nô - © Prune Nourry

On peut voir dans cette forme le négatif du moule qui devient œuvre.

Marie C., conférencière à la FIAC

State of being - © Chiharu Shiota

State of being - © Chiharu Shiota

Chiharu Shiota voit dans le rouge les flux sanguins et dans le noir l'immensité de l'Univers. (...) Le bateau symbolise le fait que dans notre vie, on oublie parfois notre destination ; et dans les fils du réseau, elle voit des connexions entre les êtres humains.

Marie C., conférencière à la FIAC

L'homme qui mesure les nuages - © Jan FabreL'homme qui mesure les nuages - © Jan Fabre

L'homme qui mesure les nuages - © Jan Fabre

Un exemplaire [sur trois] est sur le toit du musée de Gand.

Marie C., conférencière à la FIAC

Revolution V - Ivan Navarro

Revolution V - Ivan Navarro

Dans chaque tambour, un mot répété à l'infini. On n'a pas le son du tambour, mais l'idée d'un écho qui se prolonge.

Marie C., conférencière à la FIAC

© Tomas Saraceno (à droite, une partie de son élevage de 300 araignées)© Tomas Saraceno (à droite, une partie de son élevage de 300 araignées)

© Tomas Saraceno (à droite, une partie de son élevage de 300 araignées)

Les modules que l'on voit sont en principe habitables lorsqu'ils sont à plus grande échelle. L'année prochaine, l'artiste aura une exposition au Palais de Tokyo. Il est actellement à la Biennale de Lyon.

Marie C., conférencière à la FIAC

Nude - © Hugo Rondinone
Nude - © Hugo RondinoneNude - © Hugo RondinoneNude - © Hugo Rondinone

Nude - © Hugo Rondinone

La fatigue apparente des personnages contraste avec le côté juvénile des corps. On peut y voir une image de la fugacité de la beauté.

Marie C., conférencière à la FIAC

© Rakib Show© Rakib Show

© Rakib Show

Certains historiens de l'art comparent l'œuvre de Rakib Show à certaines de Jérôme Bosch, comme le Jardin des délices. On peut aussi y voir une référence à la sculpture maniériste.

Marie C., conférencière à la FIAC

Monument : la fête de Pourim © Christian Boltanski

Monument : la fête de Pourim © Christian Boltanski

Soñé que revelabas - © Juan Uslé

Soñé que revelabas - © Juan Uslé

Il dessine un trait par battement cardiaque, et ensuite retravaille sa composition avec des bandes monochromes.

Marie C., conférencière à la FIAC

Alvéoles - © Pierre Alechinsky

Alvéoles - © Pierre Alechinsky

Pierre Aléchinski a fait partie du groupe Cobra.

Marie C., conférencière à la FIAC

© Sheila Hicks

© Sheila Hicks

La matière de Sheila Hicks [pour travailler], ce sont les fibres naturelles ou plastiques.

Marie C., conférencière à la FIAC

It's like a jungle - © Henry TaylorIt's like a jungle - © Henry Taylor

It's like a jungle - © Henry Taylor

Henry Taylor a travaillé pendant 10 ans dans un hôpital psychiatrique. Il a une pratique frénétique de son art, quel que soit le support. Le noir des bidons fait référence aux gants noirs des Black Panthers des États-Unis.

Marie C., conférencière à la FIAC

© Adel Abdessemed

© Adel Abdessemed

Par leur violence, on parle "d'art coup de poing" pour les œuvres d'Adel Abdessemed. .

Marie C., conférencière à la FIAC

© Murakami© Murakami

© Murakami

C'est une sculpture en fibre de carbone, recouverte de feuille d'or. On retrouve dans le crâne l'univers manga de Murakami, et dans les feuilles d'or une référence aux statues présentes dans les temples boudhistes.

Marie C., conférencière à la FIAC

Share this post

Repost0
To be informed of the latest articles, subscribe:

Comment on this post